Dévas

Visitant la basilique de Dolcedo (Ligurie) je trouve ces dessins parterre. Le premier étant juste à l'entrée, donc au fond de l'église, il était assez facile de deviner que celui-ci (photo gauche donc) était en effet l'emplacement naturel de l'ange de l'église. Puis je découvre quatre autres dessins sur le sol et dois me rendre à l'évidence qu'il s'agit des représentants des quatre types d'esprits de la nature liés aux quatre éléments:  gnome, sylphe, ondine, salamandre.

When recently visiting the basilica of Dolcedo (Liguria/IT)

I found these unusual circular patterns on the floor. The first one at the back of the church, near the entry, I recognized quickly as the usual place of the church angel (left photo). Then I discovered four other circular patterns on the floor and realize that on each of them is a nature spirit positionned, representing as usual the four elements:  gnome (earth), sylphe (air), undine (water), salamander (fire).

enhaut à gauche:  emplacement de l'ange de la basilique, puis, dans le coulour:  emplacement de la salamandre

enhaut à droite: emplacement du gnome, puis, au fond, même emlacement:  une sylphe (la salamandre se trouvant entre les deux, dans l'allée du millieu quasiment invisible)

photo above left:  the anchoring place of the church angel, in the corridor, between the benches one can see the place of the salamander;

photo above right:  place of the gnome, at far end on symetric place the sylphe, the place of the salamander is between the two, in the middle alley, practically hard to see on this photo.

Basilique d'Imperia. à gauche l'emplacement du gnome

photo de droite:  deux Dévas se trouvent sur la marche juste devant les deux encadrées en marbre brun. La troisième - puisqu'il y en a toujours trois autour de la Vierge - se trouve derrière le chandelier noir à multibranches.

Se pose la question de ce que ces êtres font dans une basilique? Les Dévas sont là pour vénérer la Vierge, qui n'est autre que l'incarnation (unique) de la Vierge Noire ou Déesse de la Terre - et pas en premier lieu pour l'église. En fait, les Dévas sont des créations de la Vierge Noire, donc en quelque sorte 'ses enfants'. C'est pourquoi que l'on trouve également des Dévas autour de chaque Vierge (noir ou non), qu'elle soit en plein air ou dans un sanctuaire. En ce qui concerne les quatre représentants des esprits de la nature:  gnome, ondine, sylphe et salamandre, ils ont été invité par l'éveque, lors de la construction de la basilique, d'y rester. A l'époque cet évèque était persuadé que les êtres de la nature devaient faire partie de ce lieu dédié au Divin. Même si il n'a pas été suivi par l'église ces êtres restent à leur poste en attendant des temps où cette intension d'origine rentrera dans les meurs. Peut-être bien comme St. François d'Assise aurait vu cela.

Les Dévas sont des êtres qui se situent entre les anges du paysage et les esprits de la nature:  esprits des plantes, arbres, fleurs, etc.  Je pense que les Dévas sont un peuple entouré d'une certaine noblesse. Il existe effectivement des Dévas-princesses ainsi que leurs reines. Le Sud-Ouest de la France a sa propre reine Déva. Il y a différents types de Dévas qui chacunes ont des fonctions différentes, soit elles:

- forment la liaison entre les esprits des plantes et les anges du paysage

- s'occupent d'un groupe de plantes, fleurs, arbres

- s'occupent d'une parcelle de forêt, d'une clairiaire, d'un  champ,  d'un verger, d'un pré, etc.

- accompagnent et honorent la Vierge (Noire). On les trouves en triade autour de chaque vierge (voire ou non), mais aussi autour de statuettes d'Isis, de Tara, toutes représentantes de la Déesse de la Tère. 3 Dévas représentant les 3 royaumes:  minéral, animal, végétal

- ont des fonctions spéciales comme celle découverte avec le système  de  Dévas qui s'occupent du lac de Thun près de Berne en Suisse  (illustration ci-dessous), avec la Déva  centrale à Sigriswil, au  millieu du côté nord du lac. Les deux lignes épaisses sont des  lignes de force reliant des lieux sacrés ou importants très  distants. Ce laq est au croisement de routes à travers les alpes  et de ce fait un lieu de rencontre des pensées et de mentalités  (philosophiques et religieuses) du nord et du sud, de l'est et de  l'ouest. D'où cette présence particulière des Dévas qui veillent  sur la pureté de ce lieux.

Photos: chaque groupe de fleurs, buissons, fougères ont leur Deva.

Basilica in Imperia (IT)

left photo shows the place of the gnome; right photo shows the two devas just in front the two brown marble pillar inlets on the steps to the altar dedicated to Virgin Marie. The third deva - since there are always three of them around the Holy Virgin - is located just behind the multi branch black chandelier.

This raises the question what these beings are doing in a basilica or church? The Devas are here to venerate the Holy Virgin, who is the (only) manifestation of the Black Virgin or Mother Earth Goddess. They are actually creation or 'children' of the Black Virgin or Earth Goddess. The Devas are therefor not here primarily because of the church building since we find them also outdoors around any Holy Virgin (black of not). 

The four representatives of the nature spirits:  gnome, undine, sylphe and salamander, they seem to have been invited to take place there by a church authority during the renovation of the basilica, probably the bishop. That particular bishop was convinced that nature spirits are part of the Divine and should therefor be represented in a church building, along with the church angel. Maybe very much like St. Francis of Assisi would have seen it.

Devas are beings below the landscape angel and above the nature spirits:  spirits of lants, flowers, trees, etc. I feel the Devas are a people with a kind of nobility. I have indeed found a princess Deva. The South-West of France e.g. has its own Deva Queen. There are different types of Devas each having their distinctive function:

- some do the link between the spirits of plants and the landscape angel

- some others look after a group of plants, flowers, trees

- others are looking after a delimited piece of land or forest, a clearing, a field or an orchard, etc.

- some (3) we found around the statues of the Holy or Black Virgin, but also the Indian Tara who is the Indian or Isis of ancient Egypt - all versions of the Earth Goddess. 3 because representing the 3 kindoms:  mineral, vegetal, animal.

- finally there are Devas with special functions like the ones discovered around the lake of Thun near Bern in Switzerland (see map below). the central or main Deva being in Sigriswil, in the middle of the north side of the lake. The two thick lines are ley lines linking distant sacred places. This lake is on the meeting point of routes through the alps and areas of different thinking (philosophical and religious) of the north the south, the east and the west. This could explain the presence of this network of Devas who seem to be guarding the purity of the place.

photos below:  each group of flowers, bushes, firns have their Deva.

Above:  Tara with her three Devas in front left, right, middle

 

Below:  Isis with her three Devas